Les guides de Flint

DÉTERMINER MON PROJET IMMO
DÉTERMINER MON PROJET IMMO
Quel type de bien immobilier acheter : une maison à rénover ?

Pour certains, l’investissement dans l’immobilier ancien et la rénovation constitue une autre manière de s’impliquer dans leur projet immo et permet de faire revivre le charme de certains bâtis. Il faut cependant bien évaluer l’ampleur des travaux et aménagements et entretien à réaliser, sur les court, moyen et long termes.

 

Les points à vérifier avant signature

 

Afin de prévoir et estimer au plus juste les travaux de rénovation avant de signer tout compromis de vente, pensez à effectuer ces points de vérification :

- si le bâti est sain : fondations, murs porteurs, toiture, étanchéité, isolation…

- si les installations sont aux normes et les diagnostics conformes

- les injonctions administratives

 

N’hésitez pas à consulter des professionnels du bâtiment qui vous conseilleront sur l’état du bien et vous orienteront vers les options de rénovation.

 

Les démarches administratives

 

En plus des démarches liées à l’achat de votre bien, il y a des démarches administratives supplémentaires du fait qu’il s’agisse d’une maison à rénover :

 

- le permis de construire : qui concerne les travaux de constructions nouvelles ou d’agrandissement.

Vous pouvez en faire la demande auprès de votre mairie (Cerfa n°13409) ou en ligne grâce à l’assistance aux demandes d’autorisation d’urbanisme (ADAU).

Sa validité est de 3 ans (prolongation possible de 2 fois 1 an)

En cas d’acceptation, la mairie rend un arrêté, et un panneau lisible depuis la voie publique doit être affiché sur le chantier durant toute la durée des travaux;

En cas de refus, vous pouvez demander à la mairie de revoir sa position dans un délai de 2 mois.

Le permis de construire concerne :

- la création de pièce de plus de 20 m² (ou de plus de 40 m² pour une maison située dans une zone urbaine couverte par un plan local d'urbanisme), ou lorsque la surface totale de la construction dépasse 150 m²,

- la construction d'un étage supplémentaire,

- l’aménagement d'une pièce dans un garage ou des combles d'une surface de plus de 10 m²,

- la création d'une piscine dont le bassin a une superficie comprise entre 10 m² et 100 m², dont la couverture a une hauteur au dessus du sol supérieure à 1,80 m,

- la création d'une piscine dont le bassin a une superficie supérieure à 100 m².

 

- la déclaration préalable de travaux : plus souple que le permis de construire, elle concerne les travaux d’aménagement.

Vous pouvez en faire la demande auprès de votre mairie (Cerfa n°13703) ou en ligne grâce à l’assistance aux demandes d’autorisation d’urbanisme (ADAU).

Sa validité est de 3 ans (prolongation possible de 2 fois 1 an)

En cas d’acceptation, la mairie rend un arrêté, et un panneau lisible depuis la voie publique doit être affiché sur le chantier durant toute la durée des travaux;

En cas de refus, vous pouvez demander à la mairie de revoir sa position dans un délai de 2 mois.

La déclaration préalable de travaux concerne :

- tout changement de destination du bâtiment,

- l’ouverture de fenêtres, transformation de portes ou de fenêtres, l’installation d'une fenêtre de toit,

- le changement de couleur de la façade,

- les travaux de ravalement dès lors que la maison est comprise dans un secteur protégé,

- la création d'une pièce de 20 m² maximum (ou de maximum 40 m² si la maison est située dans une zone urbaine couverte par un plan local d'urbanisme) ; pour les pièces de plus de 20 m², la surface totale de la construction ne doit pas dépasser 150 m²,

- la création d'une piscine dont le bassin a une superficie inférieure ou égale à 100 m² non couverte, ou dont la couverture a une hauteur au dessus du sol inférieure à 1,80 m,

- le changement de destination d'un local (par exemple un local commercial transformé en logement),

- la réalisation d'une division foncière.

 

- le permis de démolir : dans le cas d’une démolition partielle ou totale d’un bâtiment (non exigé dans le cas d’une démolition d’un bâtiment en ruine ou au point d’écroulement).

Sa validité est de 3 ans avec une prorogation possible de 2 fois 1 an.

Vous pouvez en faire la demande auprès de votre mairie (Cerfa n°13405) ou en ligne grâce à l’assistance aux demandes d’autorisation d’urbanisme (ADAU).

En cas d’acceptation, la mairie vous délivre un récépissé indiquant la date à partir de laquelle les travaux peuvent débuter. L'autorisation de permis de démolir doit être affichée pendant toute la durée des travaux.